Présentation du scoutisme 

Les Guides et Scouts d’Europe développent une méthode d’éducation de l’enfant complémentaire de la famille, aux côtés de l’école, mais complète, en ce sens qu’elle veut éduquer l’homme entier, corps, esprit et âme et qu’elle attache une importance essentielle, non seulement à la formation personnelle, mais également à la formation de l’homme social et du futur citoyen. Le scoutisme est le « civisme à l’école des bois » et permet de préparer les jeunes dans un milieu favorable et protégé de la société (la nature) en lui donnant les moyens et l’envie d’épanouir par lui-même toutes les qualités qu’il possède en potentialité pour prendre plus tard un rôle actif dans la société.

Baden-Powell a définit les cinq buts du scoutisme:

  • La Santé,
  • Le Caractère,
  • Le Sens du concret,
  • Le Sens du service,
  • Le Sens de Dieu

Les Guides et Scouts d’Europe pensent qu’ils peuvent s’exercer dans un champ pédagogique à cinq dimensions:

  • La nature et le camp,
  • La patrouille,
  • La règle du jeu,
  • Le civisme,
  • L’engagement et la promesse, allant, pour les chrétiens, jusqu’àl’engagement missionnaire,

Grâce à cinq moteurs, dont l’ensemble forme une méthode:

  • L’Intérêt,
  • l’Action,
  • La Responsabilité,
  • Le Système des patrouilles,
  • La Cour d’Honneur et le conseil des chefs.

Les deux branches garçons et filles

Pour respecter la vocation et la psychologie de chaque sexe, chaque association est constituée de deux Sections : l’une Scoute (masculine), l’autre Guide (féminine). Chacune comprend trois Branches :

  • pour la Section Masculine : Louveteaux, Éclaireurs, Routiers.
  • pour la Section Féminine : Louvettes, Guides, Guides Aînées.

Cette articulation, imaginée par Baden Powell, correspond à trois étapes naturelles de l’évolution du garçon et de la fille, aussi bien sur le plan physiologique que sur le plan psychologique. D’une Branche à l’autre, il y a continuité du scoutisme dans ses principes, ses méthodes et ses buts, chaque Branche n’étant qu’une adaptation de la méthode scoute à l’étape considérée, enfance, adolescence, entrée dans la vie d’homme ou de femme.

Une progression qui s’appuie sur un cadre porteur

La Promesse

La Promesse est le grand temps fort du scoutisme pour le jeune. Elle résume en quelques mots les grands axes de vie de l’idéal scout : sur son honneur, avec la grâce de Dieu, servir Dieu, l’Eglise, sa patrie et l’Europe, aider son prochain en toutes circonstances et observer la Loi scoute. Le jeune s’engage par la Promesse, acte personnel et libre, après avoir découvert le scoutisme pendant plusieurs mois en ayant le désir sincère de faire partie de la grande fraternité scoute.

La Loi

La Loi Scoute (et Guide) est positive, pas d’interdit mais des propositions qui aident le garçon (la fille) à cadrer sa vie. La Loi est le pilier central de la méthode car elle définit le Scout (la Guide).

« La Loi et la Promesse du Louveteau (et de la Louvette) sont naturellement plus simples que celles de l’Éclaireur (et de la Guide) : il ne serait guère honnête de demander aux plus petits de faire des promesses qu’ils ne peuvent pas comprendre et de se charger de tâches qu’ils ne peuvent pas remplir » (Baden Powell, Le Livre des Louveteaux).

« La Loi des Routiers (et des Guides Aînées) est la même que celle des Éclaireurs (et des Guides) dans la forme et dans l’esprit, mais il faut la voir d’un point de vue différent, du point de vue d’un homme. Dans les deux cas, le principe fondamental de la Loi Scoute met à la porte l’égoïsme et introduit la bonne volonté et l’aide envers autrui » (Baden Powell, La Route du Succès).

Les Principes

Les Principes définissent en crescendo les espaces de vie du jeune, d’abord les proches avec une incitation au devoir d’état, ensuite l’Europe avec un souci de fraternité et enfin la chrétienté comme creuset du règne du Christ.

Ainsi, en pratiquant l’ensemble de ce qui précède, le Scout (la Guide) sera prêt à répondre aux sollicitations de services et d’approfondissement de sa foi.

La Devise

La devise des éclaireuses et éclaireurs est « Semper Parati » (« Toujours prêts »).

« La devise scoute signifie que vous devez avoir l’esprit et le corps toujours en état de faire votre devoir :

  • prêts pour ce qui est de l’esprit : parce que vous vous serez donné à vous-même la discipline qui permet d’obéir à n’importe quel ordre et aussi parce que vous aurez d’avance pensé à tous les accidents et à toutes les situations qui peuvent se présenter ; ainsi vous saurez au moment voulu ce qu’il y a à faire et vous serez disposés à le faire.
  • prêts, pour ce qui est du corps, parce que vous vous serez rendus forts, actifs, capables de faire au bon moment l’action qu’il faut faire et que vous la ferez »

(Baden Powell, Éclaireurs, 4ème Bivouac).